Print

vielle à roue

cordophone

La vielle à roue accompagnait autrefois la danse ou encore le chant des musiciens  itinérants. Ceux-ci étaient  souvent aveugles. L'instrument se compose d'une caisse de résonance munie d'une roue, de cordes et d'une boîte à touches. Actionnée par une manivelle, la roue frotte les cordes à la manière d'un archet. Le manche ou plumier est doté d'un clavier formé de touches pourvues de tangentes qui permettent de raccourcir la longueur vibrante des cordes et de produire ainsi différentes notes.

Cet instrument, original à plus d'un titre, présente une caisse de résonance qui reproduit la forme d'un violoncelle, chose rare pour les vielles d'Europe occidentale dont les caisses sont plutôt ovales, triangulaires ou en forme de guitare. Son manche d'une longueur exceptionnelle permet de contenir un très grand nombre de touches. Autre particularité : deux plaques de bois placées de part et d'autre de la roue recouvrent d'anciennes ouïes (ouvertures pour le son), ce qui laisse supposer que cette vielle aurait été construite avec des éléments provenant d'un instrument plus ancien.

Media
Images: 
vielle à roue inv.2904
quelques boutons de la vielle à roue inv.2904