Print

petit harmonica

aérophone

D'une longueur d'à peine 3,5 cm, cet instrument est le plus petit harmonica au monde produit en série et jouable. Il a été mis sur le marché en 1923 par la firme allemande Hohner, basée à Trossingen (Bade-Wurtemberg). Toujours commercialisé de nos jours dans différentes versions, il est aussi connu sous le nom de Little Lady. L'instrument possède quatre trous ou conduits d'air chacun munis de deux anches en laiton, l'une pouvant être soufflée et l'autre aspirée. Ensemble, les huit anches forment une gamme diatonique d'une octave (do-ré-mi-fa-sol-la-si-do).

Le 16 décembre 1965, la Little Lady a été le tout premier instrument de musique joué dans l'espace. L'astronaute américain Walter « Wally » Schirra l'avait emporté clandestinement à bord de la capsule spatiale Gemini VI-A. Ce jour-là, Gemini VI-A et son vaisseau frère Gemini VII se sont rapprochés à 30 cm l'un de l'autre, ce qui a confirmé qu'un arrimage était parfaitement possible. Quelques heures plus tard, alors que Gemini VI-A se préparait à rentrer dans l'atmosphère, le copilote Thomas « Tom » Stafford causa l'émoi au sein du centre de contrôle en annonçant qu'ils observaient un OVNI : « Gemini VII, ici Gemini VI. Nous avons un objet qui ressemble à un satellite se déplaçant dans une trajectoire nord-sud, sur une orbite polaire. Il a une orbite basse du nord au sud avec un taux ascensionnel très élevé. On dirait qu'il pourrait même être... très bas. Il semble vouloir bientôt pénétrer dans l'atmosphère. Attendez un peu... Laissez-moi essayer d'attraper l'objet. Je vois un module de commande et huit plus petits modules devant. Le pilote du module de commande est vêtu d'un costume rouge ». Walter Schirra se saisit alors de sa Little Lady et se met à jouer Jingle Bells, pendant que Tom Stafford l'accompagne à l'aide de petites clochettes de traîneau. Les instruments originaux sont aujourd'hui exposés au Smithsonian National Air and Space Museum à Washington DC.

Ce petit harmonica est tout à fait identique à l'exemplaire joué par Walter Schirra. Il a été offert au mim en 2014 par madame Lydia Gijsberghs de Leopoldsburg (Limbourg). Elle nous a raconté l'histoire émouvante de sa « musique à bouche ». En 1949, alors qu'elle avait 19 ans, elle accompagna sa sœur, son beau-frère allemand et leurs deux enfants, lors de leur première visite à la famille à Berlin. Son beau-frère avait été prisonnier de guerre et mis au travail dans les mines de Beringen. Leur tentative de passer la frontière sans autorisation vers la zone sous occupation soviétique échoua et, après quelques heures d'angoisse dans un baraquement russe, la joyeuse équipée se retrouva à Brunswick. C'est là que Lydia - qui adorait danser - se rendit dans un dancing fréquenté par de nombreux militaires américains. Elle y fit la connaissance d'un beau danseur qui devint son cavalier attitré. Et quand, après quelques jours, elle dut rentrer en Belgique, le bel Américain lui offrit ce petit harmonica en guise de cadeau d'adieu...

Media
Images: 
petit harmonica
petit harmonica
petit harmonica
Publicité Hohner datant de 1966
External Video
See video