Print

ondes Martenot avec amplificateur

électrophone

La Lutherie Electronique, Paris, ca. 1930

Les ondes Martenot font partie des plus anciens instruments électroniques. Leur inventeur, Maurice Martenot, également violoncelliste et pianiste, travaille pour les transmissions radio lors de son service militaire effectué pendant la première guerre mondiale. C'est là qu'il prend conscience des possibilités musicales des sons générés par l'électricité.

Dès 1918, Martenot soumet un projet d'instrument électronique qui est présenté à Paris en 1928. L'instrument évoluera constamment jusqu'en 1975, année de la création du septième et dernier modèle de concert.

Jolivet, Varèse, Honegger ou encore Messiaen sont les premiers compositeurs à exploiter dans leurs œuvres les possibilités expressives des ondes Martenot. Dans le domaine de la musique populaire, de nombreux musiciens aussi différents que Jacques Brel, Joe Jackson ou même Radiohead l'emploient tout en lui assurant un certain succès. Mais ce sont les compositeurs de musique de film qui en font le plus grand usage.

L'instrument se compose d'un clavier équipé d'un tiroir garni de boutons et de haut-parleurs. Un ruban auquel est fixé un anneau longe le clavier. La main droite du musicien peut soit jouer sur les touches du clavier soit déplacer l'anneau latéralement pendant que la main gauche manipule les boutons qui équipent le tiroir. Ceux-ci déterminent le timbre, l'attaque et le rythme.

Media
Images: 
ondes Martenot
ondes Martenot - détail (anneau)