Print

mukupiela

membranophone

Le mukupiela est un tambour utilisé par les Tschokwé, une population installée dans la région frontalière située entre l'Angola et le Congo. Les Tschokwé sont réputés pour l'utilisation de motifs décoratifs géométriques stylisés dont ils ornent leur propre peau (scarifications), mais aussi - dans le travail du bois et du métal - leurs mobilier, sceptres, lances et instruments de musique.

Le mukupiela est étroitement associé à la fonction royale chez les Tschokwé : il accompagne tous les moments importants de la vie du roi et est traditionnellement joué pour annoncer son arrivée ou son départ. Le mukupiela se caractérise par sa forme de sablier et par la présence de deux poignées. Il est taillé dans une seule pièce de bois. Deux peaux - d'antilope ou de varan - ferment les extrémités de l'instrument. Tenu horizontalement, le mukupiela est attaché par une corde autour du cou du musicien qui frappe les peaux à mains nues. L'une de peaux est chauffée et produit alors un son plus aigu (petite voix) que l'autre (grande voix). Le mukupiela fournit un rythme additionnel dans les ensembles instrumentaux qui accompagnent les chants traditionnels de mariage, de guérison, de fête ainsi que les danses.

Media
Images: 
mukupiela
détail du mukupiela