Print

Le Fonds de la Fanfare de Monceau-sur-Sambre

Sauvé in extremis d'une mise en décharge et donc d'une destruction certaine, un lot de plus de 400 partitions musicales a été acquis il y a quelques années par le mim. Il s'agit de partitions ayant appartenu à la Fanfare de Monceau-sur-Sambre, une société musicale fondée en 1874 dans la région industrielle de Charleroi.

Ce fonds, d'une importance matérielle de 15 mètre linéaires, a fait l'objet de mesures de conservation par l'équipe des restaurateurs ainsi que d'un inventaire et d'une première étude par le conservateur des instruments à vent occidentaux Géry Dumoulin.

Un tel ensemble documentaire revêt un intérêt indéniable mêlant plusieurs disciplines telles que la musicologie historique, l'organologie, l'ethnomusicologie, la sociologie de la musique, etc. Il constitue un témoignage de première main sur le répertoire musical associé à un type d'orchestre très prisé dans nos régions depuis le XIXe siècle et permet d'opérer des liens avec les collections instrumentales du musée.