PrintEnvoyez la page

Digitalisation d'une collection d'instruments de musique au Kenya

Du 19 au 30 novembre 2018, une équipe du mim accompagnée de deux collègues du Musée royal de l'Afrique centrale (MRAC) se sont rendus au Kenya pour un projet d'inventorisation digitale en collaboration avec l'Université Kenyatta située à Nairobi. L'objectif étant de rassembler un maximum d'informations sur une sélection d'instruments issus du Département de la Musique et de la Danse de l'université et ce, en vue d'alimenter la base de données de MIMO, la plus grande plateforme en ligne au monde consacrée aux collections publiques d'instruments de musique.

Dans le cadre de cet échange, le mim a fait l'acquisition de plusieurs pièces qui seront bientôt mis en ligne sur Carmentis, le catalogue en ligne des MRAH.

La liste d'objets comprend notamment deux hautbois d'appelation 'Bung'o', une lyre 'Litungu', sept flûtes traversières appelées 'Chivoti', une vièle 'Ishiriru' et quelques instruments de percussion dont un racleur 'Peke', réalisé avec des capsules de bière aplaties et passées au feu pour adoucir le son.

En 2013 et 2014, le mim avait déjà collaboré avec le Musée de la musique à Ougadougou (Burkina Faso) et le Musée Panafricain de la musique à Brazzaville (République du Congo) dans le cadre du projet PRIMA afin d'échanger des connaissances sur la gestion digitale des collections. Ce troisième échange s'inscrit donc dans une volonté d'obtenir une vision plus complète du patrimoine musical mondial.

Media
Images: 
Les acquisitions du mim
Les instruments qui ont été digitalisés
Le photographe du mim
Le caméraman du mim
L'équipe au complet